新东方网>小语种>法语>法语学习>综合>正文

法语新闻 :欧盟部长会议批准巴黎气候协定

2016-12-19 11:01

来源:沪江

作者:

  今日新闻摘要:以色列前总统佩雷斯葬礼在耶路撒冷举行,众多国际政要出席;印度在印巴边境开火,村民紧急撤离;欧盟成员国环境部长在比利时布鲁塞尔召开并通过批准巴黎气候协定。

  Juliette Jacquemin :

  Merci d'écouter Radio France Internationale, il est 22h à Paris, 20h, en temps universel. C'est l'heure de votre journal en français facile, et c'est avec vous, Zéphyrin Kouadio. Bonsoir !

  Zéphyrin Kouadio :

  Bonsoir Juliette ! bonsoir à tous.

  JJ :

  A la une de l'actualité, les obsèques du président israélien Shimon pérès. Elles ont eu lieu à Jérusalem aujourd'hui. Il y avait de nombreux dirigeants étrangers, et notamment Mahmoud Abbas, le président de l'autorité palestinienne. Même si sa venue n'a pas été appréciée par tout le monde.

  ZK :

  Plusieurs milliers de villageois indiens ont dû être évacués aujourd'hui. Ils habitent à la frontière entre l'Inde et le pakistan, et ils craignent des représailles, après l'attaque indienne hier. Une opération qui visait des terroristes pakistanais, d'après New Delhi.

  JJ :

  Les 28 ministres de l'environnement de l'union européenne étaient réunis à bruxelles aujourd'hui. Ils ont donné leur autorisation pour adopter la fameuse loi sur le climat. L'accord avait été trouvé à Paris, lors de la COP 21, en décembre 2015.

  ZK :

  Et puis nous reviendrons sur cette affaire : une princesse saoudienne aurait demandé à son garde du corps de tuer un homme, à Paris à cause d'une histoire de photographies.

  JJ:

  Des dizaines de chefs d'états du monde entier réunis aujourd'hui à Jérusalem, pour un dernier adieu à Shimon Péres.

  ZK :

  L'ancien dirigeant israélien, mort mercredi à l'âge de 93 ans, a été enterré sur le mont Herzl, après une cérémonie forte en symboles. On retiendra notamment la poignée de main entre Mahmoud Abbas, le président de l'autorité palestinienne, et Benyamin Nétanyahou, le premier ministre israélien, alors que les discussions ont été rompues il y a plus de 2 ans entre les deux hommes.

  JJ :

  Mahmoud abbas a en effet tenu à être présent, mais cette décision a été critiquée par une partie des palestiniens. Nicolas Ropert.

  Assis au premier rang, Mahmoud Abbas a les yeux rougis par la cérémonie d'adieu à Shimon Peres. Le président de l'Autorité palestinienne, entouré par Donald Tusk, le président du conseil européen, et Victor Orban, le premier ministre hongrois, a l'air visiblement ému. A la fin de l'hommage, il a enlacé la fille du prix Nobel de la Paix 1994. On retiendra aussi une poignée de main et quelques mots échangés avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Ces derniers mois, le chef du gouvernement israélien n'a cessé d'accuser Mahmoud Abbas d'encourager les attaques contre les civils et les forces armées israéliennes. Ce vendredi, Benjamin Netanyahou a cependant remercié le président de l'Autorité Palestinienne de sa présence. Ce dernier lui répondant que ça faisait longtemps que les deux dirigeants ne s'étaient pas rencontrés. Le dernier face-à-face entre des deux hommes remonte à septembre 2010. 6 années pendant lesquels le processus de paix entre israéliens et palestiniens n'a pas avancé d'un pouce. Avec la mort de Shimon Peres, l'un des acteurs majeur des accords d'Oslo, c'est aussi la fin d'une époque. Mahmoud Abbas aujourd'hui reste le seul signataire de ces accords encore en vie. Nicolas Ropert, Ramallah, RFI

  ZK :

  La Russie est d'accord pour examiner de nouvelles pistes, afin de trouver une solution à alep, dans le nord de la Syrie.

  JJ :

  En tout cas, c'est ce que déclare le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov. Il l'a dit au chef de la diplomatie américaine, John Kerry. Les états-unis, de leur côté, affichent leur mécontentement. Hier, John Kerry a dit qu'il trouvait "absurde" de continuer les négociations avec Moscou, alors que le pays continue à bombarder les rebelles dans le nord de la syrie. D'après l'organisation mondiale de la santé, il y a eu près de 350 morts en une semaine à Alep.

  ZK :

  La tension ne baisse pas entre l'Inde et le Pakistan, après l'opération commando menée par New Delhi dans le pays voisin.

  JJ :

  Hier, l'Inde a affirmé qu'elle avait tué de nombreux terroristes, qui voulaient commettre des attaques sur son territoire. Mais de son côté, le Pakistan assure qu'aucun soldat indien n'a réussi à pénétrer dans le pays, même s'il reconnaît que deux de ses soldats ont été tués.

  ZK :

  En tout cas, aujourd'hui, des milliers d'indiens qui habitent à la frontière ont dû être évacués... L'inde en effet redoute des représailles. La correspondance de Sébastien Farcis.

  Des camions remplis de lits, d'armoires ou de valises, des enfants qui montent dedans, le regard perdu. Des milliers de civils des campagnes du Pendjab et du Cachemire indien ont entamé dès jeudi après midi un exode préventif : les autorités veulent vider les villages situés à moins de 10 km de la frontière avec le Pakistan. Ceci au cas où Islamabad déciderait de bombarder cette zone afin de répliquer à l'opération commando indienne de jeudi matin. Certains villageois pourront aller vivre chez des proches, pour les autres, le gouvernement est en train d'aménager des espaces publics afin d'établir des camps temporaires. Les paysans étaient les plus réticents, surtout au Pendjab, le grenier agricole du pays, car ils ne veulent pas manquer la récolte du riz qui doit commencer dans 10 jours. Certains ont déjà annoncé qu'ils reviendraient à ce moment, quoiqu'il arrive pour s'occuper de leurs champs.

  JJ :

  C'est la fin d'une mission qui a commencé... il y a quatorze ans. La sonde spatiale Rosetta s'est écrasée sur la comète Tchouri tout à l'heure.

  ZK :

  C'était prévu : les scientifiques ont décidé il y a plusieurs mois que la sonde terminerait sa mission comme cela. Depuis son arrivée autour de la comète, il y a 2 ans, après 12 ans de voyage, Rosetta avait passioné le grand public. C'est en effet un exploit sans précédent... réalisé par l'agence spatiale européenne.

  JJ :

  Rosetta a envoyé un très grand nombre de données sur la composition chimique de la comète, elle a aussi fourni des photos spectaculaires et surtout, elle a largué un petit robot, le fameux philaé, directement sur la comète.

  ZK :

  L'Union européenne donne son feu vert à l'adoption de l'accord de Paris... L'accord pour lutter contre le réchauffement climatique, et trouvé au moment de la COP 21, la conférence sur le climat à Paris en décembre dernier.

  JJ :

  Les 28 ministres de l'environnement se sont réunis aujourd'hui, en conseil extraordinaire, à bruxelles. Ils voulaient en fait accélérer la procédure, pour que l'union adopte le texte sans demander l'avis des parlements de chaque pays. Explications avec Victoire Faure.

  Une question d'image et de calendrier... D'image parce que l'Union Européenne s'est déjà fait doubler par la Chine et les Etats-Unis. Les deux plus gros pollueurs de la planète ont déjà ratifié l'accord mondial sur le climat. De calendrier... car le temps presse... Dix mois après la Conférence de Paris, seulement 6 des 28 ont ratifié l'accord au niveau national. Or, l'Union Europénne (en tant... qu'entité) doit adopter le texte avant le 7 octobre. Sans cela l'Union Européenne ne pourra pas participer aux premières prises de décision de la COP 22 à Marrakech, le mois prochain. Ségolène Royal, la ministre de l'Environnement et Présidente de la COP 21, s'est félécitée de la tenue de ce Conseil spécial à Bruxelles... Pourtant, certains pays membres font preuve de quelques réticences... La Pologne, par exemple, craint pour son industrie charbonnière... et souhaite des garanties sur la manière dont va se répartir l'effort de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour être applicable, l'accord de Paris doit être ratifié par 55 pays (représentants 55% des émissions polluantes). A la clef ? contenir le réchauffement de la planète sous le seuil de deux degre celsius.

  ZK :

  Victoire Faure. Et à propos de la COP 22 qui va donc se tenir le mois prochain à Marrakech, une vingtaine de ministres africains et des scientifiques se sont réunis, hier et aujourd'hui, pour préparer cette conférence. Et dans un communiqué, ils indiquent qu'ils souhaitent mettre la question de l'agriculture africaine au centre des négociations.

  JJ :

  C'est une histoire rocambolesque, invraisembable : elle se passe à Paris. Une princesse d'Arabie saoudite aurait demandé à son garde du corps de tuer un homme...

  ZK :

  L'homme, c'est un artisan, qui devait faire des travaux dans l'appartement parisien de la princesse, avenue Foch à Paris. D'après le journal le Point, il aurait pris des photos dans l'appartement.

  JJ :

  Et la princesse n'a pas du tout apprécié... "Il faut tuer ce chien, il ne mérite pas de vivre", voilà ce qu'elle aurait dit à son garde du corps. Celui-ci a blessé l'homme, qui a porté plainte. Les précisions d'Aabla Jounaïdi.

  La scène, révélée par le magazine Lepoint, se passe dans un appartement de la chic avenue Foch dans le 16è arrdt de Paris. La princesse de la dynastie des al saoud qui occupe les lieux, a fait venir un décorateur pour des travaux. Tout dégénère lorque l'artisan prend des photos...par souci selon lui de remettre tous les objets en place ensuite. La capricieuse princesse pique une colère noire, pense que l'homme va revendre les photos à la presse. D'après le témoignage de l'artisan à la police, elle aurait ordonné à son garde du corps, je cite, de "tuer ce chien". Le garde du corps, zélé, aurait alors frappé au visage, ligoté l'artisan avant de le forcer à baiser les pieds de la Saoudienne. Toujours selon son témoignage, le décorateur aurait ensuite été menacé par arme à feu par le garde du corps avant d'être chassé, sans son argent et sans son matériel. Le garde du corps a depuis été placé en garde à vue. Pas la princesse qui ne jouit pourtant pas de l'immunité diplomatique selon le Quai d'Orsay. Une enquête confiée à la police judiciaire a été ouverte pour violences aggravées afin d'éclairer les nombreuses zones d'ombre de cette affaire.

  JJ :

  RFI, il est presque 22h10 ici à Paris. Deux heures de moins en temps universel. C'est la fin de votre journal en français facile. Merci, Zéphyrin Kouadio !

  ZK :

  Merci Juliette Jacquemin.

  JJ :

  Vous pouvez retrouver votre journal en français facile sur notre site internet, rfi savoirs. Un journal à lire et à réécouter. A demain, et belle soirée à tous sur la radio du monde.

(实习编辑:杨月)

猜你喜欢

  • 留学资讯
  • 法语考试
  • 法语学习

            新东方法语辅导专区

            班级名称 上课地点 上课时间 费用 详细

            焦点推荐

            版权及免责声明

            凡本网注明"稿件来源:新东方"的所有文字、图片和音视频稿件,版权均属新东方教育科技集团(含本网和新东方网) 所有,任何媒体、网站或个人未经本网协议授权不得转载、链接、转贴或以其他任何方式复制、发表。已经本网协议授权的媒体、网站,在下载使用时必须注明"稿件来源:新东方",违者本网将依法追究法律责任。

            本网未注明"稿件来源:新东方"的文/图等稿件均为转载稿,本网转载仅基于传递更多信息之目的,并不意味着赞同转载稿的观点或证实其内容的真实性。如其他媒体、网站或个人从本网下载使用,必须保留本网注明的"稿件来源",并自负版权等法律责任。如擅自篡改为"稿件来源:新东方",本网将依法追究法律责任。

            如本网转载稿涉及版权等问题,请作者见稿后在两周内速来电与新东方网联系,电话:010-60908555。

            DALF考试时间:6月25日和26日